Lutte contre le paludisme au Cameroun : Le « Projet Plus » de l’ACMS en faveur des nourrissons

Le jeudi 01er décembre 2022 est une date à marquer d’une pierre blanche pour la lutte contre le paludisme au Cameroun. A travers le « Projet Plus » de l’Association Camerounaise pour le Marketing Social (ACMS), les nourrissons bénéficient désormais de 8 doses pour le Traitement Préventif Intermittent du Paludisme chez le nourrisson (TPIn).

Dans mes marches et étant sensible aux questions de santé, j’y étais et voici ce qu’il faut retenir.

Le Centre de Santé Intégré de Nkolbisson comme lieu de lancement du TPIn Plus

C’est dans cet hospitalier de l’Arrondissement de Yaoundé 7, que la première dose du TPIn Plus a été administrée à un nourrisson. Le coup d’envoi a été donné par le Dr PALISSON Tatiana, Chef de District de Santé de Nkolbisson.

TPIn Plus

Première dose de TPIn Plus administrée à un nourrison au Cameroun

Pour ce médecin de santé publique, la prévention contre le paludisme reste la meilleure arme contre cette maladie. Il vaut mieux éviter que les enfants tombent malades et que cela se complique. Si on prévient la maladie en prenant régulièrement le TPIn et en respectant le calendrier qui a été mis sur pied, cela va apporter vraiment un plus dans la lutte contre le paludisme au Cameroun.

District de Santé de Nkolbisson

Dr PALISSON Tatiana, Chef du District de Santé de Nkolbisson

La maman du nourrisson à qui cette première dose a été administré, espère être satisfaite du résultat. Son bébé de 3 mois et demi a déjà attrapé le paludisme deux fois depuis sa naissance. Elle espère que son bébé ne souffrira plus de cette maladie au moins jusqu’à ses 2 ans.

TPIn Plus

La maman du nourrisson ayant pris la première dose de TPIn Plus

Au fait, c’est quoi le TPIn ?

Le TPIn est l’administration de la Sulfadoxine-Pyriméthamine (SP) à un nourrisson de moins de deux ans bien portant pour prévenir le paludisme.

Il est délivré en même temps que les vaccins du Programme Elargi de Vaccination (PEV). Ceci à des intervalles correspondant au calendrier de vaccination habituel.

Les critères d’éligibilité au TPIn sont les suivants

TPIn Plus

Le calendrier de vaccination des nourrissons et le TPIn

TPIn

Le « Projet Plus » d’ACMS, qu’est-ce que c’est ?

L’Association Camerounaise pour le Marketing Social (ACMS) à travers son partenaire technique Population Services International (PSI) a sécurisé auprès de l’Unitaid, un financement pour le démarrage d’un projet de Traitement Préventif Intermittent du paludisme chez les nourrissons appelé « Projet Plus ». Ce projet d’une durée de 4 ans vise à réduire la morbidité et la mortalité dues au paludisme et à l’anémie chez les enfants de moins de 2 ans dans les pays ayant adopté le TPIn. Stratégie mise en œuvre conjointement avec le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP), le Programme Elargi de vaccination (PEV).

Pour sa mise en oeuvre, le Projet Plus concerne 6 districts de santé de la Région du Centre. Il s’agit de Soa, Ngoumou, Nkolbisson, Bafia, Obala et Ntui.

Au Cameroun, le modèle de TPIn s’appuie sur la stratégie nationale à 5 contacts (10 semaines, 14 semaines, 6 mois, 9 mois et 15 mois). On y ajoute 3 nouveaux contacts provenant de l’administration de la vitamine A à 12 mois, 18 mois et 24 mois. Les nouveaux contacts seront délivrés principalement par les formations sanitaires. Soit en stratégie fixe ou en stratégie avancée pour les zones situées à plus de 5 km d’une FOSA. Tandis que les Agents de Santé Communautaires (ASC) aideront à la sensibilisation, à la mobilisation. Ils pourront également délivrer la Sulfadoxine Pyriméthamine pour le TPIn/CPP à partir de 6 mois.

Bon à savoir concernant l’ACMS

L’Association Camerounaise pour le Marketing Social, (ACMS) est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) de droit camerounais et membre du réseau Population Services International (PSI) dont elle bénéficie de l’Assistance Technique.

C’est une ONG dont la mission est d’améliorer de manière durable et mesurable la santé des populations camerounaises. L’ACMS œuvre au quotidien pour que les populations aient accès aux services et produits de qualité à moindre coût. C’est notamment le cas du préservatif Prudence Plus Prestige.

Les domaines d’intervention de l’ACMS sont les suivants :

  • La Lutte contre le Paludisme ;
  • La santé de reproduction ;
  • La lutte contre le VIH ;
  • La lutte contre les hépatites ;
  • La lutte contre la COVID-19.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 8 =


error: Content is protected !!