Le Dakéré: Comment en faire pour le déguster à la maison ??

Le Cameroun regorge de multiples saveurs pour le plaisir des papilles. Parmi lesquelles des desserts comme le Dakéré, un mélange de Kossam (lait caillé) accompagné de grains de mil. C’est une Saveur du Mboa qui nous vient des Régions du Nord Cameroun. Très apprécié par une grande partie de la population, adultes comme enfants.

Je vous propose de découvrir ci-dessous la recette du Dakéré pour votre plaisir et celui de vos invités.

Dakéré

Un savoureux bol de Dakéré

Ingrédients

Un demi kg de lait en poudre

2 litres d’eau tiède

2 à 3 cuillères à soupe de yaourt

Grains de mil (ou couscous algérien, que l’on trouve dans plusieurs grandes surfaces)

Etapes de préparation du Dakéré

Petit conseil/recommandation avand d’y aller: Utiliser un bol en plastique pour cette recette et non un bol en aluminium.

Voici en premier les étapes de préparation du kossam:
1- Verser le lait en poudre dans le bol, y ajouter de l’eau et remuer jusqu’à ce que le mélange devienne uniforme et lisse
2- Rajouter le yaourt et fermer le bol avec un couvercle
3- Couvrir le récipient avec une serviette et le placer dans un environnement chaud, puis laisser fermenter pendant 8 à 12h de temps. Idéalement, il faudrait le faire le soir pour que le lendemain matin votre kossam soit bien fermenté.
4- Après fermentation, le mélange sera crémeux avec un goût aigre. Vous pourrez y rajouter du sucre selon votre convenance.

Voilà, c’est prêt !

Pour savourer le kossam sous forme de dakéré, il suffit juste d’ajouter des grains de mil (ou couscous algérien) au moment de la consommation. Le tout se conserve au refrigérateur pour quelques jours, surtout lorsqu’il a déjà commencé à être consommé.

J’en suis particulièrement fan. Je ne manque pas d’en prendre quand je vais dans les restaurants dits « sénégalais » que l’on trouve dans plusieurs grandes villes du Cameroun.

N’hésitez pas à en faire chez vous, pour le plaisir des grands comme des touts-petits.

 

Vous pouvez découvrir d’autres saveurs du mboa par ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 26 =


error: Content is protected !!